Haut de page

De la création au développement, passer de la TPE à la PME

Publié le 17 novembre 2012

Les entreprises gagnantes sont celles :

– qui ont su intégrer des talents, c’est-à-dire à la fois des qualifications et des comportements, à l’écoute du client et de leur équipe.

– où l’innovation est omni présente, où le bouillonnement créatif, l’innovation participative est organisée.

– où la formation est prioritaire, où le savoir est transmis plus par l’exemple que par le discours

– qui sont en réseau: réseau informatique, mais aussi réseaux sociaux, celles qui sont membres de club, de filière, de cluster, accélérateur de leur développement.

– où le management donne du sens : le sens crée le mouvement, le mouvement crée la cohésion, la cohésion révèle le talent.

– qui ne propose pas un produit ou un service, mais une solution à leurs clients

– qui ont un souci permanent de la rentabilité pour financer leur croissance.

 

L’accroissement du chiffre d’affaires entraine une augmentation du Besoin en Fonds de roulement (BFR)

(stocks,  postes clients et fournisseurs). L’augmentation du BFR va être rétenteur de trésorerie.

Il faut donc que parallèlement le Fonds de Roulement augmente, grâce à l’autofinancement dégagé.

La rentabilité se gagne grâce à une réactivité supérieure, une meilleure information, de la qualité, de la transparence, des valeurs.

Conclusion :

Il faut faire du soleil, plutôt que d’essayer de se faire sa place

 

GESCO : votre cabinet d’experts comptables à Nantes, Ancenis, Beaupréau et Angers.