Haut de page

Conseils pour gérer votre association

Publié le 24 août 2017

Vous faites partie du Bureau d’une association ? Selon la taille de celle-ci, du nombre d’adhérents, de son activité, de la présence éventuelle de salariés, vous pouvez avoir une charge de travail assez conséquente : vous avez à cet égard peut-être besoin de conseils pour gérer votre association. Les experts GESCO, qui disposent d’une longue expérience de l’accompagnement de structures associatives, vous livrent quelques pistes pour vous guider au quotidien.

Suivre la trésorerie de votre association

Le suivi de la trésorerie fait partie des aspects essentiels de la gestion associative. A cet égard, le rôle du trésorier est crucial : responsable financier, il a en charge la gestion, le suivi comptable et fiscal de votre structure. Perception des recettes, paiement des factures, des salaires s’il y a des salariés, suivi des dépenses, tenue de la comptabilité, suivi comptable, élaboration du rapport financier présenté lors de l’assemblée générale annuelle : toutes ces missions doivent être réalisées avec le plus grand soin par votre trésorier, accompagné si besoin, des services d’un expert-comptable spécialisé.

Avoir une vision claire de votre activité

Sans budget maîtrisé, vous ne saurez pas comment se porte votre association, ni comment la développer : cela passe par un suivi comptable rigoureux, ainsi que par votre capacité à envisager l’avenir au moyen d’un budget prévisionnel détaillé, faisant état de vos objectifs chiffrés, tant en investissement, qu’en fonctionnement ainsi qu’en trésorerie. Ce prévisionnel sera d’autant plus crucial qu’il vous permettra de préparer vos demandes de subventions, de repenser le cas échéant le montant des cotisations, de savoir quelles sont vos marges de manoeuvre en matière de ressources humaines (évolution des salaires, recrutements éventuels, etc.), de réfléchir à d’éventuels partenariats / opérations de sponsoring ou mécennat.
Si votre association est reconnue d’utilité publique ou d’intérêt général, elle peut recevoir des dons et délivrer un reçu fiscal permettant au donateur de bénéficier d’une réduction d’impôt de 66 % pour une personne physique ou 60 % pour une personne morale.

Il s’agit des questions principales, mais beaucoup d’autres se posent par exemple pour gérer correctement une association, comme celle de la fiscalité, de la responsabilité ou encore de la formation professionnelle. Si vous souhaitez vous faire conseiller par un expert GESCO, prenez contact avec nos spécialistes des associations, qui mettront leur expertise au service de votre projet associatif.

Crédit photo : ClearFrost – Flickr Creative commons